Urgence main Sud Aquitaine

Des mains au service de vos mains

Votre parcours

1/ A votre arrivée au service des urgences de la main de la Polyclinique Aguiléra

vous serez accueilli par:

  • l’infirmière d’accueil et d’orientation,
  • le médecin urgentiste. Une équipe de 5 médecins urgentistes, spécifiquement formés aux urgences mains, assurent une permanence des soins H24 J365,
  • la secrétaire administrative qui se chargera des formalités d’admission.
R0010916-2

Notre équipe s’efforcera de faire un bilan complet et rapide afin d’apprécier votre état et de porter un diagnostic.

  • le chirurgien de la main de garde sera alors contacté.

2 / Au bloc opératoire, si votre état le justifie, vous serez transféré au bloc opératoire.

a. L’équipe d’anesthésie comprend 6 praticiens dont un est de garde chaque jour. Ce dernier vous accueillera en salle de pré-anesthésie et après un interrogatoire détaillé sur votre état de santé, vos antécédents et les traitements que vous suivez, vous proposera un mode d’anesthésie. Il s’agira dans 90% d’une anesthésie loco-régionale, c’est à dire d’une anesthésie isolée du membre supérieur concerné. Une injection est effectuée à la racine du membre, sous contrôle échographique, afin d’anesthésier les nerfs du membre supérieur.

blocopb. Vous serez alors transféré en salle d’opération où l’équipe infirmière s’occupera de vous. Vous serez installé à plat dos sur la table d’opération, le membre blessé posé sur une tablette latérale. Un garrot gonflable sera mis en place à la racine du membre afin d’éviter tout saignement gênant durant l’intervention. Une plaque sera collé sur votre jambe afin de pouvoir utiliser un bistouri électrique. Bien souvent un microscope sera utilisé en cours d’intervention, en raison de la petitesse des structures à réparer, il est donc important de ne pas bouger.

Si vous le souhaitez, l’anesthésiste pourra injecter par la perfusion un produit relaxant.

c. Aprés l’intervention vous serez conduit en salle de réveil où l’anesthésiste et une équipe infirmière spécifiquement formée assurera votre surveillance et la mise en place d’un protocole de lutte contre la douleur dont l’efficacité devra être optimale lorsque les effets de l’anesthésie loco-régionale se dissiperont.


Vous serez alors accompagné soit dans le service d’hospitalisation, soit le plus souvent vers le service porte où aprés une ultime phase de surveillance, vous pourrez regagner votre domicile, accompagné par un proche.

A votre sortie votre chirurgien vous remettra un certain nombre de documents:

  • une ordonnance d’antalgiques à prendre de façon systématique durant les premiers jours, afin de ne pas laisser la douleur s’installer; si nécessaire des antibiotiques vous seront prescrits;
  • une prescription de pansement avec d’un côté les produits nécessaires et de l’autre la prescription pour l’infirmière que vous ferez venir à domicile. La fréquence des pansements et leur modalité est très variable et vous sera indiqué. Le pansement doit être le plus petit possible, dès que l’état de la plaie le permet, afin de permettre la mobilité et la réutilisation précoce de la main. Il faut, et vous devez, bouger le plus possible tout ce qui n’est pas immobilisé par une atelle ou une orthèse;
  • une prescription d’orthèse et de rééducation, si cela s’avère nécessaire;
  • un rendez-vous avec votre chirurgien afin de surveiller l’évolution.

3/ Après votre opération,

L’Institut Sud Aquitain de la Main et du Membre Supérieur, au sein de la polyclinique, met à votre disposition un plateau technique de 150 m2 regroupant 4 kinésithérapeutes, membres du GEMSOR (Groupe d’Etude de la Main et du Membre supérieur en Orthèses et en Réeducation), une orthésiste et une ergothérapeute et un cabinet infirmier.

DSC 0007w

La rééducation est le plus souvent indispensable, et constitue une part du traitement tout aussi importante que l’acte chirurgical. Les techniques sont nombreuses, répartis en divers ateliers et font parfois appel à un appareillage spécifique de dernière génération.

Une orthèse est un appareillage en plastique thermoformable amovible. Prescrite pratiquement systématiquement après une chirurgie réparatrice d’un traumatisme de la main et/ou du poignet, elle immobilise une ou plusieurs articulations.
Réalisée rapidement en post opératoire ( J 2 en général), elle est simple d’utilisation et est modifiable. Une surveillance étroite est effectuée par le prescripteur ou le réalisateur le jour même de la confection puis de 1 à 2 fois par semaine afin de vérifier les limites, les points d’appuis s’il y en a, l’état cutané …
Une bonne coopération du patient, qui doit connaître et comprendre son orthèse, est indispensable. Une fiche conseils personnalisée reprenant les précautions d’utilisation et d’entretien est remise à tous les patients.

Vous êtes ici : Accueil Votre parcours